Skip to main content

Séjour au pair en France - Famille d'accueil

Comment devenir famille d'accueil

En France seulement quelques aspects du travail en tant qu’Au pair sont réglementés. Voici le lien vers la page officielle du Service public Français.


Conditions pour accueillir un jeune au pair

Vous pouvez être famille d’accueil en France si :

  • Vous avez au moins un enfant de moins de 18 ans vivant avec vous
  • Vous êtes en mesure d’offrir une chambre individuelle
  • Vous parlez la langue du pays (français) dans votre vie courante
  • Vous permettrez à votre fille/garçon au pair d’assister à des cours de langue
  • Vous allez accueillir un Au pair pour un minimum de 3 mois
  • Vous enregistrerez votre Au pair à l’URSSAF et payerez ces cotisations

Informations générales

 

Tâches

L’Au pair aidera à s’occuper de vos enfants et aidera en faisant quelques taches ménagères en rapport avec les enfants. Discutez de vos missions dès le début et incluez-les dans votre contrat au pair.

 

Argent de poche

Selon le droit français, la famille d’accueil doit donner de l’argent de poche qui correspond à 75 / 90% du salaire minimum (cette somme est réévaluée chaque année, en 2016, elle se situe entre 264,00 € et 316,8 € par mois). Vous devez définir le montant de l'argent de poche dans le contrat au pair. En outre, vous allez être un employeur dans le programme « stagiaire aide familial étranger », vous devez inscrire votre fille/garçon au pair à l’URSSAF (Unions de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales) et payer les cotisations d’un employeur.


Gîte et couvert

L’Au pair doit avoir sa propre chambre et des repas tous les jours de la semaine même en cas de maladie.

 

Frais de voyage
L’Au pair devra assumer seul(e) l’intégralité de ces frais de voyage vers et depuis la France.

Heures de travail

L’Au pair ne devra pas travailler plus de 5 heures par jours et 30 heures par semaine, babysitting inclus.

 

 

Durée du séjour
Un séjour au pair peut durer entre 3 mois et jusqu'à 2 ans maximum. La plupart des Au pairs restent entre 6 et 12 mois.

Temps libre

Au minimum 1 jours de repos par semaine, ce qui devrait correspondre à un dimanche une fois par mois. 

 

Congés
Il n’y a pas de réglementation particulière pour les vacances, toutefois vous devrez, à l’avance, parvenir à un accord avec votre Au pair (en général un Au pair a le droit à 2 semaines de vacances tous les 6 mois de travail).

Contrat au pair

Il est recommandé de signer un contrat avec votre Au pair. Le contrat doit inclure l’argent de poche, les vacances et les différentes missions. Cliquez-ici pour un modèle de contrat.

 

Cours de langue
Votre fille/garçon au pair doit avoir assez de temps libre pour pouvoir assister à des cours de langue. Elle/Il paiera seul(e) ces cours. Cependant vous devez aider votre Au pair à s’y inscrire, surtout si l’Au pair n’est pas un citoyen européen, car il aura besoin d’une preuve d’inscription pour obtenir son visa.

Conduite

Si vous souhaitez que votre Au pair conduise, vous devez lui fournir une voiture, payer pour son assurance et veiller à ce que la voiture soit bien entretenue. Vous devez aussi lui fournir du carburant ou lui donner de l’argent pour le payer. Rappelez-vous que votre Au pair est jeune et viens d’un pays différent ou elle/il peut conduire de l’autre côté de la route. Elle/il peut n’avoir que peu d’expérience, nous vous recommandons de lui fournir des leçons de conduite jusqu’à ce qu’elle/il soit assez confiant(e) pour conduire votre voiture. 

 

 

Assurance
Les citoyens européens qui ont une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) sont couvert par le Service National de la Santé français. Les citoyens non-européens doivent être assurés par leur famille d’accueil à l’URSSAF (Unions de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales) dans les 8 jours suivant leurs arrivées.